Athéisme et philosophie

16,00

Catégories : ,

Description

Longtemps laissé aux « pourceaux du troupeau d’Épicure » ou condamné à se dissimuler pendant plus d’un millénaire, l’athéisme change de statut aux XIXe et XXe siècles où il devient un enjeu philosophique majeur. Athéisme et philosophie examine l’athéisme chez Marx, Nietzsche, Durkheim, Russell, Sartre et Camus. Il fait apparaître la diversité et la richesse des interprétations de cet athéisme,
que celui-ci soit validé ou qu’il soit questionné. Il peut s’agir d’opinions aussi diversifiées que celle de la permanence et de l’actualité de la vision de l’athéisme, comme chez Marx, indubitable mais subordonné à la fin de l’aliénation de l’homme ou celle, comme chez Camus, de la question de la croyance du philosophe face à l’absurde. L’ouvrage reprend des contributions de Jean Bricmont, Damien Darcis, Vincent de Coorebyter, Bruno Frère et Antonin Louis, et Jean-Maurice
Rosier.

La préface est de Patrick Tort, directeur de l’Institut Charles Darwin International.

Sommaire

– Pierre Gillis et Jacques Teghem, Avant-propos

– Patrick Tort (Institut Charles Darwin international), Le doute, la preuve et la croyance. De Descartes à Darwin, ou de l’Être parfait à l’imperfection de la nature

– Jean-Maurice Rosier (Université de Bruxelles-ULB), L’athéisme de Karl Marx

– Damien Darcis (Université de Mons), L’athéisme de Nietzsche. Le christianisme : Dieu, la morale et les prêtres

– Bruno Frère et Antonin Louis (Université de Liège), L’athéisme de Durkheim. Naissance d’une science, mort de Dieu

– Jean Bricmont (Université catholique de Louvain), Bertrand Russell et l’athéisme

– Vincent de Coorebyter (Université de Bruxelles-ULB), L’athéisme de Sartre

– Damien Darcis (Université de Mons), L’athéisme de Camus ? Le philosophe et le croyant dans Le mythe de Sisyphe

Format : 159 X 210 mm Nombre de pages : 187 Poids : 280 gr.
ISBN : 978-2-96901736-7-3 Décembre 2017

Informations complémentaires

Poids 300 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Athéisme et philosophie”